Passionnée de littérature et de psychanalyse, ma recherche théâtrale se situe à la jonction entre la langue, le corps et l'image. Dans mes deux premiers spectacles je m'intéresse aux notions qui touchent de près l'inconscient, le désir et les masques.

 

Tout matériau peut faire théâtre. Qu'il provienne du champs de la littérature, du cinéma, de la mythologie, de la poésie, c'est sa transposition théâtrale, la recherche d'un dispositif et les différents procédés d'incarnation qui m'intéressent.